Collection Antifiction Et voilà, je suis « au » sixième et non pas « dans » comme disait l’autre, et je me tape quand je veux rentrer « chez moi » sans passer par l’appartement des patronnes (ce ne sont plus les maitresses) les six étages de l’escalier…

Auteur : Geneviève de la Motte Saint-Pierre


16.00



Catégorie(s) : Collection Antifiction, Fiction
Mots clés :

Collection Antifiction

Et voilà, je suis « au » sixième et non pas « dans » comme disait l’autre, et je me tape quand je veux rentrer « chez moi » sans passer par l’appartement des patronnes (ce ne sont plus les maitresses) les six étages de l’escalier de service d’un bel immeuble du seizième, évidemment ! Bel immeuble certes, sauf comme par hasard l’escalier de service. Etroit sale ampoules et carreaux cassés. Les concierges qui sont de braves gens, dixit Madame, pauvre Madame, n’ont que trop à faire avec le grand escalier, on ne peut pas sérieusement leur demander d’entretenir « aussi » et « aussi bien » l’escalier des employées ! Y a pas que des employées d’ailleurs là-haut, mais de toute façons ce ne sont pas des gens qui ont l’habitude du luxe, un escalier c’est un escalier et pourvu qu’il monte (et dieu sait qu’il monte !) que peut-on lui demander de plus ? ...
Voilà, hier je suis entrée au service de Madame et Monsieur E…. Rue Greuze dans le seizième arrondissement à Paris…

  • Parution Printemps 2014
  • 200 pages
  • Format 17x12
  • ISBN 979-10-92667-21-9